Pourquoi certaines personnes se font-elles plus piquer que d’autres ?

Pourquoi certaines personnes se font-elles plus piquer que d'autres ?Les moustiques sont assez désagréables au cours de l’été puisqu’ils dévorent votre peau. Des boutons sont très handicapants, car ils occasionnent de fortes démangeaisons. Toutefois, certaines personnes se questionnent : sont-elles plus attirantes que d’autres ? Grâce à cet article, vous constaterez que ce n’est pas réellement la peau qui entre en cause, mais les sécrétions.

 

La peau a-t-elle une réelle importance ?

Au cours de la nuit, vous avez été dévoré par ces moustiques, mais votre conjoint a pu dormir tranquillement pendant de longues heures. Vous pensez donc qu’il existe une peau à moustique, mais ce n’est pas vraiment le cas. Ce sont plusieurs facteurs qui poussent ces insectes à attaquer une personne plutôt qu’une autre.

  • Les moustiques se repèrent essentiellement à la quantité de CO2 dégagé.
  • A plus de 15 mètres, ils peuvent déjà identifier une proie, mais ils peaufinent leur recherche grâce à l’odorat.
  • Les odeurs très fortes comme la transpiration attirent également ces insectes au même titre que la chaleur.

Si au cours de la nuit, vous avez tendance à transpirer abondamment, votre odeur est plus forte que celle de votre conjoint, ce qui explique leur venue sur votre peau et non la sienne. Il faut également savoir que les sportifs sont des proies de choix toujours à cause de cette sueur qui dégage une très forte odeur perçue à plusieurs mètres par les moustiques.

Les composants qui peuvent attirer les moustiques

Nous avons pu constater que la transpiration était importante, mais elle doit aussi être combinée à la chaleur. Plus votre température corporelle est élevée notamment au cours de l’été, plus les moustiques sont attirés. Leur odorat est très fort, ils peuvent donc repérer le dioxyde de carbone, mais également divers composants comme l’octanol, les acides gras volatils ainsi que l’acide lactique. La quantité de la sécrétion n’est pas la même d’une personne à une autre, cela explique aussi la préférence de ces insectes pour certaines personnes. Soyez donc vigilant pendant cette période à votre alimentation qui peut favoriser la sécrétion de diverses odeurs.

Certains professionnels ont également pu constater au cours de leurs recherches que des individus sont pratiquement immunisés grâce aux sécrétions. Ces dernières concernent des composants qui repoussent les moustiques. Ils ont donc tendance à passer leur chemin.

Les femmes enceintes sont très appréciées

Il n’y a pas forcément une peau à moustique, mais davantage des organismes prédisposés à ces piqûres et c’est le cas des femmes enceintes.

  • Pendant la grossesse, la quantité de CO2 est plus importante. C’est aussi envisageable pour les personnes malades.
  • Pour ces deux profils, la température du corps a tendance à augmenter surtout lorsqu’une infection est au rendez-vous.
  • La teneur en sucre chez les femmes enceintes ne joue pas un rôle, car les moustiques ne peuvent pas la détecter.

Au cours de ces 9 mois de grossesse, le métabolisme est plus élevé, il n’est donc pas surprenant que les moustiques se dirigent vers ces personnes au cours de l’été. Des études ont également montré que les individus qui cherchent constamment à chasser les moustiques se font davantage piquer.

Vous aimerez aussi...